Les Chroniques d'Éva - La cité des Immortels

Les Chroniques d’Éva – La cité des Monstres

Prologue

En octobre 2014 des scientifiques australiens et américains affirmaient dans le Physical Review X que les mondes parallèles existaient. Ils assuraient que ces autres mondes exerçaient une force sur le nôtre, ce qui a priori, éclaircirait une partie des phénomènes inexpliqués. Selon leurs théories notre univers ne serait qu’une énorme série de mondes, certains identiques au nôtre et d’autres très différents. Ces univers parallèles existeraient simultanément et s’influenceraient les uns les autres.

Ces théories se basaient sur la mécanique quantique1. Imaginer qu’ils existaient des mondes parallèles n’était pas une idée nouvelle, mais cette fois-ci on affirmait qu’ils interagissaient et non pas qu’ils se contentaient d’exister.

Cependant, tout cela ne resta pas que de la théorie. Une équipe voulut vérifier leurs dires et eut comme projet de réaliser pour les aider le premier ordinateur quantique. Cela aurait pu être un énorme bond en avant, tant sur le plan scientifique que technique, une formidable puissance de calcul comme il n’y en aurait jamais eu. Toutes les grandes sociétés informatiques s’étaient déjà lancées dans l’aventure et ouvraient des départements de recherches. À leur tour, les plus brillants cerveaux du monde s’y jetèrent à corps perdu. Cela porta ses fruits et cinq ans plus tard, le véritable premier ordinateur quantique voyait le jour. À partir de là, plusieurs unités centrales furent couplées et le groupe d’individus ayant formulé le concept d’univers parallèles lança leurs calculs et mit au point une ouverture.

Sans le vouloir, ces scientifiques réalisèrent une brèche qu’ils étaient bien incapables de refermer et le monde bascula. Personne n’avait prévu ce qui allait se produire. Les humains avaient joué avec le feu, avec ce qu’ils ignoraient. Pensant ne créer qu’une petite porte qui leur permettrait d’observer, ils avaient en réalité ouvert en grand les passages menant à ces univers. Pendant des siècles, les mythes et légendes narrèrent des histoires d’anges, de démons et autres créatures dont tout le monde pensait qu’elles n’étaient que le fruit des peurs de l’Homme. L’humanité ne tarda pas à découvrir qu’il n’en était rien surtout quand ces êtres, dont certains leur étaient complètement inconnus, franchirent les brèches béantes et envahirent notre monde. Tout notre univers bascula dans le chaos le plus total, une vraie apocalypse.

Si le groupe de scientifique en connaissait la raison, les gens du peuple, autant dire tout le monde, à part une poignée d’individus, virent des créatures apparaître sous leurs yeux ébahis, ils croyaient rêver, mais il n’en était rien. Si certaines d’entre elles étaient pacifiques parfois même malgré leurs apparences monstrueuses certaines n’étaient que beauté létale. Tout le bestiaire légendaire arriva du jour au lendemain. Des bains de sang s’en suivirent après la panique générée par leur apparition si soudaine et improbable…

Personne ne put refermer ces portes et enrayer le flot d’invasion. Les humains découvrirent le véritable visage des vampires, nosferatus et autres êtres sanguinaires pour qui ils devinrent des proies, des anges qui n’avaient rien d’angélique. Le peuple des faeries bien loin de l’image gentille et proprette que les dessins animés et les films avaient donnée à ces êtres… des démons de toutes sortes, des métamorphes et bien d’autres encore… Du jour au lendemain, l’humain n’était plus au sommet de la chaîne alimentaire, il n’était plus ce loup pour lui même et apprit à quel point il n’était qu’une faible créature face à ces envahisseurs si surprenants qui s’entre-tuaient également. Les rues des villes, les routes de campagne devinrent des coupes gorge, de jour comme de nuit. Même les demeures n’étaient plus des lieux où l’on pouvait être en sécurité. Que pouvait une malheureuse porte de bois face à un Minotaure, ces êtres « hybrides » à la morphologie humanoïde et à la puissance d’un animal, la tête surmontée de longue corne et à l’allure bovine. Par-dessus cela une bonne partie de ces « visiteurs » non désirés étaient quasiment immortels et possédaient des pouvoirs que les humains n’osaient même pas imaginer.

****

Ce fut dans cet univers chaotique qu’Évangelyne grandit, née quelques mois avant le Grand Chaos, elle n’avait connu que ce monde où tant d’êtres se côtoyaient. Elle avait quelques années lorsqu’une « trêve » fut signée. À vrai dire, les humains n’avaient pas le choix, après la mort de plus de quatre milliards d’individus lors de massacres plus cruels les uns que les autres, ils avaient dû céder face à ceux qu’ils nommaient les « Monstres ».

Peu de temps après cet armistice, une île artificielle née du pouvoir magique vit le jour dans l’Atlantique Nord, à mi-chemin entre l’Europe et l’Amérique. Zone franche n’appartenant à aucun pays, elle fut le domaine de ces créatures, une immense ville fut construite que ceux qui la créèrent nommèrent : Xénopolys et que les humains appelèrent la cite des Monstres, ou encore Démonopolys ou bien la Cité des Immortels.

Peu à peu, la vie reprit son cours, mais elle avait été changée à jamais, plus rien ne serait jamais comme avant.

1Branche de la physique qui a pour objet d’étudier et de décrire les phénomènes fondamentaux. Pour de plus amples renseignements, je vous invite à aller voir la page de Wikipédia. Elle forme la base de la physique moderne.


Comments (1)

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *